La flore antillaise

Dimanche 31 août 7 31 /08 /Août 14:53
L'arbe à pain peut atteindre 20m de hauteur. Le fruit à pain pousse presque toute l'année, mais essentiellement de mars à novembre. Il renferme une pulpe blanchâtre et farineuse riche en amidon.
 
Aliment de base dans son pays d'origine (la Polynésie), son fruit peut, au goût, rappeler la pomme de terre. Une fois cuit, il possède plutôt les mêmes valeurs nutritives que le pain, d'où son nom. Le fruit à pain n'est consommé que cuit, et en légume surtout. On mange aussi les feuilles, les fleurs et les graines. La chair séchée sert également à confectionner des bonbons.

Sur le plan médicinal, la décoction des feuilles jaunies ou totottes est réputée contre l'hypertension artérielle et conseillée dans les affections hépatiques.

Par Andju et Ben - Publié dans : La flore antillaise
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 31 août 7 31 /08 /Août 17:23

Originaire de Malaisie et d'Indonésie, le bilimbi pousse, presque toute l'année, sur des arbres pouvant atteindre 6m de haut. Variété de carambolier, nommé par les anglais "arbre à concombre" ou "arbre à oseille", on l'appelle aussi cornichon aux Antilles. Le bilimbi est un bel arbre dont les fleurs, petites et rouge foncé, dégagent une forte odeur agréable. Le fruit, étroit et allongé, a une peau mince et lisse.

Il entre dans l'assaisonnement des currys ou se conserve au vinaigre comme le cornichon. Il peut remplacer les mangues dans les chutney. Souvent jugé trop acide pour être consommé tel quel, on l'utilise dans certains pays comme condiment, servi avec du riz et des haricots secs. Son jus sert aussi à faire une boisson rafraîchissante semblable à la limonade.

En tant que remède traditionnel, les feuilles en décoction soigneraient les oreillons, les rhumatismes et les boutons. Fraîches ou fermentées, elles sont dans certains pays, consommées par les syphilitiques. Conservé au vinaigre, les Malais se servent du bilimbi pour calmer la fièvre et les démangeaisons. Son jus serait quasiment miraculeux en tant que collyre. Enfin, on le donne également aux enfants qui toussent.

Par Andju et Ben - Publié dans : La flore antillaise
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 16 septembre 2 16 /09 /Sep 13:11
Le carambolier reste longtemps un arbuste mais il devient ensuite grand, dépassant les 10 mètres de hauteur. Baie verdâtre côtelée, longue de 6 à 10 cm, la carambole prend une couleur jaune à maturité. Sa pulpe est croquante, juteuse, fraîche et acidulée. Le fruit se consomme entier, excepté deux pépins plats au centre.

Bien mûre, sucrée et non acide, elle se mange nature, en salade de fruits, tartes, beignets, ou encore en gelée et confiture. Moins mûre, elle peut entrer dans la composition d’achards, de salades, de sauces au cari et est consommée comme légume d’accompagnement dans certains pays. Découpée dans le sens de la largeur, sa forme étoilée la rend célèbre pour son aspect décoratif d’assiettes ou verres à cocktails.



Côté utile, la carambole est un excellent détachant pour le linge et sert à polir les métaux, grâce à l’action de l’acide oxalique que contient son jus.

Par Andju et Ben - Publié dans : La flore antillaise
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 27 décembre 6 27 /12 /Déc 01:01

Originaire de l’Océan Indien, le cocotier pousse dans toutes les régions tropicales et équatoriales. Il est souvent nommé « l’arbre de paradis ».

L’albumen de sa noix est un aliment de base et, une fois séché, une huile en est extraite dont les applications, traditionnelles et modernes, sont nombreuses. L’eau de coco renfermée dans la noix, est rafraîchissante, stomachique et diurétique. Stérile, elle est souvent donnée à boire aux tous-petits.

 

Sa coque sert de combustible et à la fabrication de nattes. Des vêtements sont fabriqués avec les fibres tissées à partir de ses palmes, aussi utilisées pour les toitures. Son bois sert de matériau de construction.

 

La noix de coco est partie intégrante de la cuisine exotique. Son amande est râpée, puis les copeaux sont pressés pour en extraire un liquide crémeux : le lait de coco. A partir de la sève, on obtient une boisson alcoolisée, et un sucre roux et épais utilisé en confiserie.

 

Elle est considérée comme un antidote contre le poison et, associées à certaines herbes, possède de nombreuses propriétés médicinales. Une concoction à base de la noix est efficace contre les moustiques et soulage des démangeaisons. Sa pulpe aide à  traiter les problèmes de constipation.

 

Enfin, l’huile de coco est largement utilisée dans l’industrie cosmétique.






Noix de coco
Uploaded by planeteden

noix coco 1
Uploaded by planeteden


Par Andju et Ben - Publié dans : La flore antillaise
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

  • : Andju et Ben en Guadeloupe
  • Andju et Ben en Guadeloupe
  • : Voyages
  • : Un bon moyen de suivre notre "aventure" en Outre-mer. Nous y laisserons des nouvelles de temps en temps. N'hésitez pas à laisser quelques commentaires au bas des articles, nous les lirons avec beaucoup de plaisir!
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés